Que donne la Nature ? L’écologie par le don

Toutes les cultures traditionnelles ont considéré les relations entre les hommes et les êtres de leur environnement naturel – animaux, plantes, montagnes, étoiles, esprits du lieu, génies, etc. – comme des relations de don et de contre-don : il fallait donner ou rendre à la nature pour qu’elle continue à se montrer féconde et généreuse. La caractéristique centrale de la culture moderne, concomitante à l’apparition du capitalisme, réside sans doute dans la rupture radicale avec cette conception : vue seulement comme un ensemble de réalités inertes, la nature a cessé d’être considérée comme partenaire possible d’une relation de don. Le déconstructionnisme nihiliste parachève ce travail de désenchantement du monde naturel en congédiant toute naturalité. On voit bien aujourd’hui les effets pervers d’une telle vision: elle a conduit à une surexploitation de la nature qui la laisse exsangue et nous amène au bord de la catastrophe énergétique et environnementale. Et elle menace d’ôter tout charme à l’existence des hommes, contraints de vivre dans un monde intégralement fait d’artefacts. N’est-il donc pas grand temps de renouer avec une conception donatiste du rapport entre les hommes et la nature, de considérer celle-ci comme un partenaire de don, envers lequel nous avons des obligations de réciprocité ?


La revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en sciences sociales) est une revue interdisciplinaire fondée en 1981, entre autres par Alain Caillé. Elle aborde des sujets en sciences économiques, anthropologie, sociologie et philosophie politique. Son nom est à la fois un acronyme et un hommage au célèbre anthropologue Marcel Mauss. « Anti-utilitariste », elle critique l’économisme dans les sciences sociales et le rationalisme instrumental en philosophie morale et politique. Elle veut susciter et promouvoir le tiers paradigme, complétant (ou remplaçant) le holisme et l’individualisme méthodologique. Parmi les revendications principales de ce mouvement figure l’allocation universelle.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.