La vannerie est l’art d’entrelacer les végétaux de manière à produire toutes sortes d’objets usuels : paniers, corbeilles, nasses à poissons, chapeaux, etc.
C’est un savoir-faire que l’on retrouve sur tous les continents et qui est très certainement l’une des plus anciennes techniques que l’humanité ait développée pour répondre à ses besoins.
Par opposition à la vannerie conventionnelle qui utilise des plantes cultivées comme l’osier (une variété de saule) et le rotin (issu d’un palmier) la vannerie sauvage ne se sert que de plantes trouvées dans la nature.

Au cours de nos ateliers, nous vous apprendrons à reconnaitre les plantes utiles présentes dans les friches urbaines et à réaliser des objets tels que des petits paniers, des corbeilles, des nichoirs à oiseaux…

Les ateliers programmés :

  • Intervenants Jean Werlen et Elodie Lerat
  • Prix : 20€ la demi journée, 30 € la journée
  • Matériel nécessaire :
    - un couteau type opinel,
    - des gants de jardinage,
    - un sécateur,
    - si possible : un morceau de cuir (ou de jean),
    - des chaussures tout-terrain
  • Pour aller plus loin :
    - Vannerie sauvage 1 et 2 de Bernard Bertrand,
    - Vannerie buissonière de Babeth Ollivier
    - Vannerie tressée et cordée au jardin de Sylvie Bégot
    (tous aux éditions de Terran)