Le bouquet de la Saint Jean

Le bouquet de la Saint Jean

posté dans Pédago, Ressources | 0
Etiennette, doyenne du village de Castelnou, tient une boutique de bouquets depuis cinquante ans. Fille de paysan, elle a connu une Catalogne encore ancrée dans ses traditions et ses connaissances populaires.

Selon Etiennette, doyenne du village de Castelnou, le bouquet de la Saint jean peut être composée, de trois, sept ou vingt et une plantes médicinales, il doit être cueilli avant l’aube du jour de la Saint Jean.  Les herbes principales sont l’immortelle, le millepertuis et trois feuilles de noyer. Le bouquet ne doit pas être gardé pour soi mais donné à une personne que l’on aime qui l’accrochera au linteau de sa porte. Là, il captera les énergies négatives et assurera santé, bonheur et longévité aux habitants de la maisonnée. « C’est un peu comme de l’homéopathie, assure Etiennette. Les principes actifs des plantes sont diffusés dans l’air. »

Etiennette insiste sur le fait que le bouquet ne peut être acheté : « s’il n’est pas fait la nuit de la St Jean et qu’il est vendu, ce n’est plus un bouquet de la St Jean, n’en déplaise aux marchands du temple. Le bouquet, cela ne s’improvise pas. Si vous ne connaissez pas les coins à herbe, voire pire, si vous ne savez pas reconnaitre une immortelle, le bouquet n’est pas pour vous. Mais ce qui me désole le plus, voyez-vous, c’est qu’aujourd’hui, on ne trouve presque plus de millepertuis sauvage à cause de tous les désherbants qu’on nous a mis dans les champs. »

Enfin, le bouquet de l’année précédente est jeté dans le feu de la St Jean.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.