Festival Ecozone à Nanterre

Festival Ecozone à Nanterre

posté dans Actu de l'asso | 0

Hier avait lieu le festival Ecozone dans le parc des Anciennes Mairies de Nanterre. Au programme, une belle biodiversité de stands, d’associations (locales pour la plupart), du soleil, et de la bonne humeur à revendre. Petit état des lieux…

Les éphémères sont à la base de toute une chaîne alimentaire.
Les éphémères sont à la base de toute une chaîne alimentaire.

On a toujours besoin de plus petit que soi

Basée à Guyancourt (78), l’association OPIE milite pour la protection des insectes. Ils représentent 90% de la biodiversité et forment la base de nombreuses pyramides alimentaires. La disparition d’une fourmi ou d’un drosophile peut entrainer l’écroulement de tout un ecosystême. Pendant ce temps là, on dépense 2,4 million d’Euros pour réintroduire… 1 ours en pays catalan. A méditer. OPIE organise une journée porte ouverte le week end prochain (24 mai).
http://www.insectes.org/opie/monde-des-insectes.html

 

Aujourd’hui, j’ai rencontré un joueur de carotte…

Concerto en aubergine majeure

Eric Van Osselaer nous a régalé d’un concerto pour aubergine avec carottes et endives. Ce type est un fou génial : au menu, économie de moyens, créativité, interactivité. Qu’on se le dise : ce qu’il fait, on peut le faire aussi. Carottes, casseroles, pierres, poubelles, corps, quand on est musicien, tout est musique. Tout est prétexte à découvrir, s’étonner, s’explorer. Retrouvons notre créativité enfantine et partons à la découverte des vibrations. Evoluer en jouant ? C’est plus possible et c’est bien plus amusant.
http://www.evolplay.org/Evolplay/orgabits/orgabits.html

Le jeu de la Démocratie

Et si on jouait à vivre ensemble ? Ahmed, Yunis, Premen, Jacques et Jean sont des amis et ils se sont amusés à jouer à la Démocratie. D’abord, on se présente : qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? L’identité est une construction, une histoire en devenir qui remonte aux origines de l’Humanité. Nous avons décidé de devenir un pays : à nous cinq, nous avons formé le très éphémère Zufrys, dont les habitants sont les Zufrys. L’enfer, c’est les autres : les petits aussi vivent le racisme au quotidien : « Les Arabes ont un petit zizi », « les Gitans sont tous des voleurs ». Ensemble, nous avons abordé les préjugés et les moyens de remédier à l’ignorance : « et si tu venais chez moi ? tu pourrais te faire ta propre opinion ? » Avec le baton de parole, nous avons aussi évoqué le thême de la propriété : « c’est mon baton ! » « Ah bon ? » Comment remédier à cette situation ? Les solutions ne manquent pas : jeter le bâton, le partager en plusieurs morceaux, en trouver d’autres… Fascinant de constater à quel point leurs problemes sont les mêmes que les notres. Fascinant aussi de voir comment ils les résolvent. Serions-nous restés de grands enfants ?

Bracelet gaulois trouvé à Nanterre.

Paris, ville nouvelle

Nous avons rencontré L’association Nanterre Histoire. Lors de la construction de la Défense, une ancienne ville celte de plusieurs milliers d’habitants a été exhumée. On suppose que la Lutèce romaine était ici, sous le boulevard de la République et que Lutèce est une ville nouvelle romaine. Le saviez-vous ?

http://nanterre.histoire.chez-alice.fr/

Nanterre en Transition

La Transition, c’est quoi ? C’est tout ça : mille et une initiatives pour évoluer vers des villes plus durables, plus humaines et chaleureuses, plus respectueuses de l’environnement. Bien sur, le changement se fait petit à petit. Mais le changement, c’est vous, c’est nous !

Pour les Nanterrois : http://cean.nanterreasso.org/
Sur le mouvement villes en transition : http://villesentransition.net/

Et puis aussi…

Grimper dans les arbres avec l‘association Arboréale pour renouer avec notre nature de singe, se défaire de préjugés en testant en aveugle différentes eaux (de source, minérale, de ville), agir localement avec la Chouette valérienne, ce festival était à l’image de notre Nature : une biodiversité.

Relier, inspirer, soutenir

Tout cela vous a donné envie de vous y mettre aussi ? Par où commencer ? Quels sont les projets existants ? Comment se connecter avec d’autres personnes pour construire un monde plus humain et plus respectueux de l’environnement ? Où trouver l’information ?
Les Colibris sont là pour tenter de proposer des réponses à ces questions. Pour les particuliers, ils proposent différents outils et initiatives pour se mettre le pied à l’étrier. Et pour les assos, c’est un bon moyen pour réseauter, se faire connaitre et échanger avec d’autres.

Sur leur site, vous trouverez la carte des acteurs de la transition : https://www.colibris-lemouvement.org/ensemble/acteurs-et-projets-pres-de-chez-soi
Ils sont aussi à la base du site de ressources sur l’écologie Ekopédiahttp://www.ekopedia.org/
Bien sur, le Colibri n’est qu’un petit oiseau parmi tous les autres. Ce ne sont pas eux, pas plus que Pierre Rabhi ou le gouvernement qui feront changer le monde à votre place. C’est un mouvement encore balbutiant qui improvise avec les moyens du bord et tout ce que vous pourrez leur reprocher, c’est vos propres imperfections. Encore une fois, le changement, c’est nous !

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.