Et si la pollution lumineuse n’existait pas ?

Et si la pollution lumineuse n’existait pas ?

posté dans Enjeux, Ressources | 0

C’est la question que le photographe Thierry Cohen s’est posée. Et il y a répondu à sa façon : avec Photoshop, éteindre les lumières, remettre le ciel à sa place. Ce travail percutant ne cherche pas tant la crédibilité mais la preuve par l’image. Mieux que bien des discours, il nous pose la question suivante : et si Paris redevenait la ville lumière ?

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.